PLASTICOR

Projet: Effets des microplastiques d’origine perlicole sur les organismes clés de l’écosystème corallien (poissons, coraux et huitres perlières (PLASTICOR)

Coordinateur:
David Lecchini

Période: 2019

Zone d’Étude: Moorea, Polynésie française

Résumé (FR) : La perliculture contribue à la pollution des lagons polynésiens du fait de l’utilisation intensive de plastique. En effet, les macro- et micro-plastiques perlicoles génèrent une pression environnementale énorme qui s’exerce sur les cheptels aquacoles et aussi sur tout l’écosystème corallien. La Polynésie française constitue donc un excellent modèle de laboratoire naturel pour étudier et comprendre les effets des microplastiques sur les récifs coralliens.

Le présent projet a pour objectifs d’apporter des connaissances nouvelles sur la pollution plastique d’origine perlicole sur des macro-organismes récifaux clés (poissons, coraux et huitres perlières) et sur les communautés microbiennes libres ou qui leur sont associées. Ce projet visera également à mener une réflexion sociétale sur l’utilisation des plastiques pour la perliculture et sur la pollution que celle-ci génère.

Afin de répondre à ces objectifs, notre projet propose une approche originale et interdisciplinaire (biologie, écologie et sociologie).

Summary (EN) : Pearl farming contributes to the pollution of Polynesian lagoons due to the intensive use of plastic. In fact, pearl macro- and microplastics generate enormous environmental pressure on aquaculture stocks and on the entire coral ecosystem. French Polynesia is therefore an excellent model of a natural laboratory to study and understand the effects of microplastics on coral reefs.

This project seeks to provide new insights into pearl-based plastic pollution on key reef macro-organisms (fish, coral and pearl oysters) and on free or associated microbial communities. This project will also attempt to initiate a discussion within our society about the use of plastics in pearl farming and the pollution that these plastics generate.

PLASTICOR will apply an interdisciplinary approach (biology, ecology and sociology) to meet its ambitious objectives.

Collaborateurs:

- National:
EPHE/ INEE(CRIOBE), CNRS/ INEE(CRIOBE), IFREMER/ Centre du Pacifique - Tahiti, Sorbonne Univ./Observatoire Océanologique de Banyuls, EHESS/CREDO

- International:
AIEA/Laboratoire de radioecologie à Monaco

Source de Financement: CNRS ‘Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires’