Réseaux

http://criobe.univ-perp.fr/wp-content/uploads/2015/11/logo_labex_corail-e1447340976413-120x62.jpg

CORAIL Laboratoire d'Excellence

Le LABEX CORAIL « Les récifs coralliens face au changement global de la planète » est un Laboratoire d’Excellence regroupant 9 Institutions et 4 Universités de Métropole et d’Outre Mer. Il vise à étudier les écosystèmes coralliens en vue d’améliorer leur gestion durable. L’objectif est de créer à terme un Centre d’Excellence Français sur les Récifs Coralliens.

http://criobe.univ-perp.fr/wp-content/uploads/2019/01/Logo-ReNSEE-175x53.jpg

Réseau national des stations d'écologie expérimentale

La SEE CORAIL (Station d'Écologie Expérimentale) met à disposition un ensemble de platformes permettant de l'experimentation in vivo et in situ sur le corail et plus globalement sur le récif corallien. Ces platformes permettent de manipuler les variables liées au changement climatique pour appréhender les processus de persistance des populations et des peuplements biologiques et mieux comprendre les méchanisms de résistance aux stress climatiques.

La SEE est intégrée dans la périmetre du Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l'Énvironnement (CRIOBE). Elle bénéficie ainsi des facilités du CRIOBE telles que la capacité d'hébergement pour 30 personnes, un service de plongée sous-marine, 3 véhicles, 4 bateaux de récifs, et des bureaux d'acceuil avec les facilités internet et de laboratoire équipé du materiél de base.

http://criobe.univ-perp.fr/wp-content/uploads/2019/07/illico_LOGO_SM-177x133.png

Infrastructure de recherche littorale et côtière
ILICO

Créée en 2016, l'infrastructure de recherche littorale et côtière (ILICO) vise à observer et comprendre les milieux et les écosystèmes côtiers et marins dans leur globalité. Ainsi, ILICO regroupe un ensemble de dispositifs d'observation permettant de collecter des échantillons et de déployer différents instruments de mesure en fédérant 8 services d'observation, dit "réseaux élémentaires" que sont : COAST HF, CORAIL, DYNALIT, MOOSE, PHYTOBS, ReefTemps, SOMLIT et SONEL. La réalisation de suivis à long terme permet également de faciliter la compréhension et l'anticipation de certains processus et phénomènes à grandes échelles qui peuvent impacter les zones côtières et littorales (quantification de l’impact de certains événements extrêmes ou intermittents tels que les tsunamis ou les cyclones).